Pour avoir accès à mon Classeur Privé, inscrivez-vous à la Lettre de Sophie, et le code d’accès vous sera automatiquement envoyé.

C’est la rentrée ! Et si on travaillait différemment ?
Sophie Bosson
rentrée travailler différemment

Que de rentrées cette année ! Tout d’abord, la rentrée post-confinement lors de laquelle tout le monde s’est mis à retravailler à 200% pour rattraper le temps perdu (c’était inutile mais bon, c’est un autre débat). Ensuite, nous avons été bien contents (et contraints pour certains) de prendre des congés pendant cette période estivale.

La rentrée de septembre approche à grand pas, pour nos enfants mais aussi pour nous. Chaque année, même dans le milieu professionnel, le mois de septembre sonne comme le mois de rentrée.

Lors de notre rentrée du 11 mai (ou du 2 juin), passées nos bonnes résolutions de confinement, j’ai remarqué que tout le monde partait dans tous les sens.

En effet, le travail se fait encore et toujours dans l’urgence, la qualité de vie au travail est encore mise de côté. Surtout, la peur des salariés, face à ce virus et au non-respect des gestes barrières de certains de leurs clients, n’est pas prise en compte. On demande toujours plus mais en avez-vous vraiment les moyens ?

Je ne parlerai pas ici de moyens financiers, pour un bien-être au travail, le côté financier n’est pas nécessaire.

Donnez-vous à votre équipe les moyens de bien travailler ?

Oh vous me direz, bien sûr ils ont un ordinateur, un bureau, un pot à crayon, c’est parfait.

Oui mais les méthodes de travail ? Les manières de faire ? Les process ? Les bons logiciels ?

Avez-vous remarqué que vos jeunes salariés sont perdus au milieu de vos « anciennes » méthodes ? Vous êtes-vous demandé pourquoi ?

Ce qui a toujours fonctionné pour vous (avec plus ou moins de facilité) ne fonctionnera pas pour cette nouvelle génération pleine de motivation et d’espoir face au monde du travail.

La plupart des jeunes recrues que j’ai pu rencontrer, sont souvent très rapidement déçues par le manque d’organisation, le manque de communication. Ces nouveaux collaborateurs sont jeunes et sont conscients qu’ils ont beaucoup à apprendre. Ils connaissent la théorie mais manquent de pratique. En conséquence, si on ne leur donne pas de bonnes méthodes pour bien travailler, ils seront vite perdus et démotivés.

Sur ce point, je ne m’adresse pas aux personnes travaillant seules mais aux petites entreprises avec quelques salariés : avez-vous des procédures établies pour réaliser certaines tâches ? Avez-vous une manière de faire, écrite, pour expliquer comment réaliser un projet (j’appellerai ici projet, une tâche à faire du début à la fin) ?

Non ?

Avez-vous déjà embauché une personne et avez-vous du passer beaucoup de temps à lui expliquer le fonctionnement de votre entreprise et votre manière de faire ?

Oui ?

Si vous aviez eu des procédures établies et écrites, nous auriez déjà pu les communiquer au « petit nouveau » afin qu’il soit opérationnel très rapidement.

Il y a quelques années, je n’étais pas favorable aux procédures. Il me semblait que cela me privait de ma liberté de travailler comme je l’entendais (ça ne vous rappelle rien ? ??). Mais en fait pas du tout. Si les méthodes de travail sont bien transcrites et expliquées, cela procure un gain de temps à celui qui les utilise, et à celui qui devait les expliquer une par une.

Pour cette tâche, une Consultante en Organisation (comme moi ???‍?) pourra vous aider à transcrire vos méthodes de travail, ou à les créer si elles n’existent pas.

Si vous donnez de bons outils et de bonnes méthodes de travail à vos collaborateurs, l’arrivée d’un nouveau salarié se fera toujours avec douceur, progressivement mais rapidement.

avec ou sans procédure

NB : les procédures sont évolutives, il faut savoir quand les remettre au goût du jour. De nouvelles problématiques peuvent survenir. Rien n’est jamais figé, et surtout bannissez la phrase :

« ON A TOUJOURS FAIT COMME ÇA »

Petite anecdote (vécue) :

A ceux qui ne veulent pas faire évoluer leurs méthodes de travail, je vais vous raconter ce que j’ai pu voir chez mon dernier employeur (dans ma vie d’avant, lorsque j’étais salariée?) :

Il venait de racheter une société de peinture en bâtiment à un homme très « carré ». Ce chef d’entreprise « à l’ancienne » faisait ses comptes tous les jours. Il était au bureau le matin à 5h pour faire sa comptabilité et ses devis, passait la journée sur les chantiers avec ses salariés, et recommençait l’administratif le soir jusqu’à 22h. Arrivé à l’âge de la retraite, ce monsieur a excessivement bien vendu sa société. Il avait 11 salariés, un carnet de commandes plein, la société était pérenne.

Lorsque nous avons pris possession du bureau, nous nous sommes rendu compte que tout était fait à la main, depuis 30 ans. 30 ans de carnets de compte écrits à la main. Ce monsieur n’avait jamais changé ses méthodes de travail en 30 ans. Il était seul au bureau, donc cela ne posait des problèmes qu’à lui. Et cela ne lui en posait pas ? il avait toujours fait comme ça !

Est-ce que vous vous voyez dans 20 ans, à la tête de votre entreprise, avec ++ de salariés, ++ de travail et toujours la même organisation ? C’est impossible. Vous allez, de manière imagée, vous noyer.

N’ayez pas peur de faire évoluer vos méthodes en même temps que votre entreprise, et en même temps que vous !

Je peux vous aider à mettre des mots sur vos méthodes, enlever l’inutile, ajouter le pratique, vous faire gagner du temps.