Pour avoir accès à mon Classeur Privé, inscrivez-vous à la Lettre de Sophie, et le code d’accès vous sera automatiquement envoyé.

Etre secrétaire à travers les temps
Sophie Bosson
secrétaire histoire

Être secrétaire ne signifiait pas la même chose il y a des dizaines (centaines ?) d’années. 

On pourrait dire que l’ancêtre du secrétaire est le Scribe dans l’Égypte ancienne. En effet moins de 3000 ans avant Jésus Christ, moins de 5% de la population égyptienne savait écrire, il s’agissait des scribes. Ils étaient responsables de la tenue des registres d’entrées et de sorties des aliments dans les magasins ou dans les greniers à blé, assistaient le monarque pour recouvrer les impôts. Ils occupaient une place très importante dans l’administration du pays. 

Au XIXème siècle, la Révolution Industrielle 

En cette période de révolution industrielle, la croissance est impressionnante. 

Elle transforme radicalement les entreprises qui voient le travail d’écriture augmenter considérablement. En conséquence, les métiers de bureau se développent, dans les banques, les administrations, la comptabilité. A cette époque, ce sont les hommes qui occupent principalement ces emplois. 

Mais le besoin d’effectifs causé par la complexité et la diversification des tâches à exécuter, entraîne l’arrivée des femmes dans la vie de bureau. 

En 1888 : Invention de la machine à écrire et de la sténographie + Mécanisation des tâches = Taylorisation du métier 

Au XXème siècle, 

Jusque-là, les hommes prédominaient dans ce secteur d’activité. Au tout début du XXème siècle les mœurs commencent à évoluer : les femmes issues de la moyenne bourgeoisie, reçoivent une bonne instruction, des cours de sténographie et de dactylographie. Elles commencent à prendre la place des hommes dans ce domaine. Avec l’arrivée de la guerre, les hommes sont mobilisés et le métier de secrétaire se féminise davantage. 

C’est en 1920 que le mot « Secrétaire » apparaît, et occuper ce poste est même en excellente position dans les idéaux féminins. 

1930-1950 : les Femmes sont formées à la Sténo-dactylo 

Des concours de frappe sur machine à écrire existent et les secrétaires s’y bousculent. 

Les cadres sont fiers de présenter « leur » secrétaire, signe que leur entreprise fonctionne très bien. 

Surtout, depuis 1930, un véritable binôme cadre-secrétaire émerge dans la vie de l’entreprise. 

A partir des années 1970, les Secrétaires deviennent de plus en plus des « adjointes administratives ». Le métier devient plus complexe. L’arrivée des nouvelles technologies fait évoluer le métier et les secrétaires participent dorénavant à la communication. 

Dans les années 1980, de nouveaux logiciels bureautique, internet, des outils de gestion supplémentaires pourraient être utilisés par les cadres eux-mêmes, beaucoup ont cru que ce serait la fin du métier de Secrétaire, mais loin de là : le métier a évolué ! Les secrétaires sont de plus en plus formées, et apportent beaucoup plus à l’entreprise qu’il y a 30 ans. Leur travail n’est plus le même : la frappe qui représentait 80% de leurs tâches en représente aujourd’hui plus que 20%. Leurs tâches ont évolué, de nouvelles compétences sont donc indispensables. 

Le XXIème SIECLE 

Depuis l’entrée dans le XXIème siècle, le métier de dactylo a complètement disparu, mais les secrétaires sont nombreuses (1 200 000 secrétaires en 2010 – 98% de femmes). 

En définitive, l’image est revalorisée, la Secrétaire devient Assistante et est très souvent indispensable à la direction de l’entreprise. Le métier est incontournable dans les grandes entreprises. 

Et pour les petites et moyennes entreprises ? 

Le poste et les compétences ayant évolué, les assistantes sont désormais dans les secrets de leur direction et restent généralement longtemps au même poste, pour les mêmes dirigeants. Les charges administratives évoluent sans cesse pour les entrepreneurs (petite ou grande structure). Mais les entreprises qui ne peuvent pas avoir de salariés doivent pouvoir également se faire épauler par une secrétaire expérimentée. Elles peuvent alors se tourner vers le Secrétariat Indépendant, qui sera, je le pense, une juste alternative pour les entreprises n’ayant pas les moyens ou la possibilité d’embaucher une secrétaire. 

Le futur pour les petites et moyennes entreprises ? Se faire aider par une Secrétaire Indépendante qui rendra leur travail plus facile.