Pour avoir accès à mon Classeur Privé, inscrivez-vous à la Lettre de Sophie, et le code d’accès vous sera automatiquement envoyé.

Le télétravail

Le télétravail, ce n’est pas travailler en regardant la télé !

Début février, le télétravail ne sera plus obligatoire 3 jours par semaine. Je sens déjà certains managers / employeurs / directeurs se dérider, respirer à nouveau et se dire que tout va redevenir « normal ». Le salarié au bureau, 35h par semaine, et tout fonctionnera mieux.

Bien sûr, il y a ceux qui n’ont jamais respecté cette consigne. Mais ceux-là ne seront jamais de bons managers. 

Ils n’ont pas confiance en leur équipe.

Résumons :

Pas confiance dans les membres de leur équipe > donc mauvais recrutement > donc mauvais manager.

Oui, j’y suis allée un peu fort, mais l’idée est là.

Le télétravail n’est pas l’ennemi du travail.

Pourquoi les managers / employeurs / directeurs ont peur du télétravail ?

Premier argument contre le télétravail :

Quand le chat n’est pas là … les souris dansent ! Malheureusement c’est ce que pensent beaucoup de managers… D’où leur peur d’autoriser le télétravail.

Voici leurs pensées :

💬« Si je ne suis pas là, je ne peux pas surveiller. »

💬« Chez eux, ils ne travailleront pas. »

💬« Comment savoir s’ils travaillent vraiment ? »

Sauf erreur de ma part, un manager n’est pas là pour vous surveiller. Il est là pour vous accompagner, vous guider, bien gérer son équipe afin d’assurer la cohésion et augmenter la productivité dans l’entreprise.

Si un manager se sent obligé de surveiller un collaborateur, c’est qu’il n’a pas confiance en ce collaborateur et en son travail. La solution à ce problème n’est peut-être pas la surveillance…

Deuxième argument contre le télétravail :

croire que lorsqu’on est au travail, on est à 100% concentré sur son travail, et ce, 35h par semaine.

Jamais un coup d’œil à son téléphone, jamais un petit tour sur Instagram, jamais un SMS aux amis, jamais de recherches en ligne personnelles sur le temps de travail !

Donc non, au bureau on ne travaille pas forcément 100% du temps (comme à la maison d’ailleurs), et on n’est pas forcément concentré 100% du temps non plus.

Troisième argument contre le télétravail :

Le bureau est bien mieux équipé pour que vous puissiez travailler dans de bonnes conditions.

Il est entendu que chaque bureau de chaque entreprise possède des chaises de bureau ergonomiques réglables, que tous les écrans sont à hauteur de vue comme cela est préconisé, que la luminosité et la température sont idéales dans chaque bureau.

Oui cela existe heureusement, mais ce n’est pas le cas partout, et souvent cet argument n’est pas recevable.

Entre les open-spaces qui ne facilitent pas la concentration, certains bureaux sans fenêtre, ou des chaises cassées ou pliantes comme chaises de bureau (si si je l’ai vu), on ne peut pas dire que tous les bureaux sont des lieux idéalement conçus pour travailler sereinement.

Pourquoi le salarié ne veut pas du télétravail ?

Certains salariés ne veulent pas de télétravail, et ceux-là doivent être entendus également.

Beaucoup n’ont pas d’espace dédié, ou de tranquillité pour travailler chez eux. Beaucoup ont besoin de voir « du monde », même des collègues un peu embêtants.

Les avantages du télétravail

Être davantage focus sur du travail de fond

Avez-vous déjà eu un dossier assez lourd que vous deviez traiter ? Une tâche qui vous prend plusieurs heures ? Au bureau, on est facilement dérangé et dérangeable. A la maison, un peu moins.

C’est le moment de travailler plusieurs heures d’affilé sur ce dossier qui vous prend la tête. Pas de collègues pour vous embêter (décidément), pas de manager pour vous demander de faire autre chose tout de suite maintenant.

Ne pas perdre de temps (et d'énergie) dans les transports

Pas de trajets domicile-travail. Selon notre domiciliation, cela peut être un vrai avantage de ne pas avoir à prendre la voiture ou les transports en commun.

Avantage économique, mais aussi avantage en temps gagné.

Honnêtement, employeurs ou employés, est-ce que vous n’êtes pas contents de dormir 1h de plus, ou du moins avoir 1h de plus pour vous par jour, du fait du télétravail et de l’absence de trajets domicile-travail ?

Alors oui, ce trajet permet de se réveiller (ou de déconnecter en rentrant le soir). Mais pour cela vous pouvez également faire chez vous différemment (lire un livre, prendre un bain, jouer avec vos enfants, etc.).

Un argument solide également est l’absence de tension dans les embouteillages et de peur d’arriver en retard.

Être plus détendu.

On commence son travail à son rythme, sans le collègue qui papote, le manager qui vient surveiller ce que vous faites (si, si ! Il vérifiera juste que vous êtes connecté à l’heure… mais c’est un autre débat), sans stress.

Être davantage à l'aise chez soi (sans obligation de suivre un code vestimentaire, maquillage, coiffage...)

Travailler en pyjama ! C’est un avantage considérable.

Ou plutôt travailler en tenue confortable. Ne nous leurrons pas, lorsque nous allons en entreprise, nous nous habillons en fonction.

  • des rendez-vous de la journée.
  • du chef.
  • des collègues.

Autre code pour les femmes, on peut aussi parler du maquillage.

Il y a des entreprises où il est mal vu de venir en sneakers, tongs ou autre.

Alors que le télétravail en chaussons c’est le pied.

L’été pour les hommes, cela peut être délicat de venir en short au bureau, alors qu’en télétravail à vous les caleçons (ou moins si vous voulez).

Bref, s’habiller ou non, se maquiller ou non, se chausser ou non, voilà un vrai avantage du télétravail !

🤔Revendication : à quand les chaussons au bureau ?

Aparté : Si je prends l’exemple de la génération Z, soit ceux qui arrivent sur le marché du travail, vous n’arriverez pas à les river sur une chaise de bureau.

Ils travaillent mieux dans leur lit ! et sans horaire fixe ! (je généralise)

Pourquoi faut-il un lieu spécifique pour travailler ? Du moment qu’on est à l’aise, concentré, productif.

Pour un télétravail réussi, il faut une communication interne réussie !

Pas si facile…

Entre un manager qui envoie des mails plus vite que son ombre, et celui qui vous appelle si vous ne répondez pas à son mail dans les 5 minutes…

Comment profiter des bienfaits du télétravail, si vos tâches ne sont pas clairement définies ? Oui, parce que le problème vient de là, télétravail ou non d’ailleurs.

J’ai le souvenir d’une entreprise de 4 personnes dans laquelle, clairement, personne ne savait trop ce qu’il devait faire… comment avancer dans ce cas ? On s’attend à ce que son collègue fasse quelque chose, chose que le collègue en question pense que nous allons faire…. 

Il faut définir les tâches de chacun clairement. C’est encore plus indispensable en télétravail.

Être zen pendant le télétravail (côté employé ET côté employeur) ? bien sûr que c’est possible.

 

Vous (employeur) donnez des tâches précises à votre employé pendant ses journées de télétravail.

Vous (employé) réalisez les tâches données avec les indicateurs précis que vous a donnés votre employeur.

Voilà.

Pourquoi j’entends encore « ah oui elle est en télétravail, elle ne travaille pas alors. » ?

Vous souhaitez de l’aide dans la mise en place de bonnes pratiques lors du télétravail. Je peux vous y aider. N’hésitez pas à me contacter.